Biographie (nov 2016)

photo articleNé en Afrique en 1954, Hughes Renier a vécu en France, dans les Vosges et le Midi, avant de séjourner au Maroc, en Italie et aux Etats-Unis, puis de revenir en Belgique. Son « identité » est donc riche de ces diversités.

Ses cinq années consacrées à des études de peinture et de sculpture à « La Cambre » à Bruxelles, puis deux à la photographie et au cinéma d’animation à Passadena en Californie (auteur d’une peinture murale à Los Angeles), l’ont amené à travailler comme illustrateur, dans le domaine de la littérature générale ( éd Hatier, Foma, Milan), de la publicité (Mc Cann Erikson, Leo Burnett international, Lielens…) et de l’architecture (mise en volume architectural de la ville historique de Québec et du site du pont Neuf à Paris dont les maquettes sont exposées au Musée de la Civilisation à Québec et dans la pyramide du Louvres à Paris.).

Sélectionné par le comité exécutif d’Eurovillage 97, il a représenté la Belgique lors de la fête de l’Europe en mai 1997 au Grand-Duché de Luxembourg.

Titulaire de différents cours de dessin et de peintured’abord aux Ateliers Malou ensuite au Centre Armillaire de Jette, il a ouvert ses propres ateliers dans un superbe lieu baptisé  » l’anARTiste ».  Il est aussi l’auteur de décors de théâtre (mise en scène Ronald de Pourcq), d’un décor pour Bruxelles 2000 (scénario : Mythic) et de fresques murales (Salle de bar du CCJ, Place Cardinal Mercier, 80m2, en tôle émaillée, inaugurée en septembre 2012).

Parallèlement, il travaille en solo et produit des oeuvres personnelles, principalement à l’aquarelle et l’encre de chine, élaborant un monde futur imaginaire dans lequel l’Harmonie dépend de l’équilibre entre la Nature et l’Homme. Ces planches ont amené à la parution de deux livres illustrés (« Les courants silencieux du rêve » et « Les flutiaux du bord de Seine« , éd Loup et Hibou). 

Namaste, puis « Grain de riz, grain de poussière », sont nés de sa collaboration avec Iris et  associent des illustrations ramenées respectivement du Népal et du Cambodge à des textes choisis ou écrits par Iris.

Egalement sculpteur, il revient régulièrement à la 3ème dimension, que ce soit pour donner vie au monde imaginaire de ses livres (sculptures-maquettes), ou pour ricaner des dérives de notre société (personnages porte-plumes)

Régine BASTIN